CAHIER DE TEXTES


[ Accueil ] [ Séance précédente ] [ Séance suivante ] Classe :1ère L1

Objet d'étude : L'épistolaire.
Séquence : Etude des Lettres de la religieuse portugaise (Problématique : l'oeuvre épistolaire entre fiction et réalité)
Date : 30/01/04 Séance N° : 54 Nb séances estimées : 1/6
Objectifs : Lire la première lettre et donner la mesure de l'amour de Mariane. Montrer les effets de flux et de reflux, les oscillations pathétiques de l'héroïne, l'absence de composition de la lettre.
Contenu de la séance : Durée : 2 h
Etude analytique d'une partie de la lettre : "Cependant, il me semble que j'ai quelque attachement ... ils ne servent qu'à tyranniser mon coeur ?" Mise en évidence de l'expression hyperbolique de l'amour, le pressentiment d'un sort contraire et celui de l'inconstance de l'amant, du doute et de l'incertitude, du sursaut entraînant l'auto-persuasion de Mariane...

Mots-clés : Lettres d'une religieuse portugaise, Anne-Marie Clin-Lalande, Première lettre, Marianna Alcoforado, amour, soliloque.
Référence(s) : Edition du Livre de poche d'Anne-Marie Clin-Lalande.
A faire
Elèves
Professeur
Pour le : Pour le :
Par :  


[ Accueil ] [ Séance précédente ] [ Séance suivante ] Le professeur